Si le code déontologie ne s’impose pas directement aux préparateurs, il les concerne pleinement par rebond.

Les pharmaciens sont responsables du personnel et si un préparateur ne respecte pas les règles, le pharmacien titulaire engage sa responsabilité : secret professionnel, secret médical (protection des données des patients), la tenue de l’officine, respecter la vie et la personne humaine, porter secours à toute personne se trouvant en danger immédiat et les nouvelles règles en communication numérique.

Rappelons que ce code de déontologie garantit pour les patients que le professionnel va exercer son art avec probité et dignité.